Le constat 2018-06-12T23:47:46+00:00

LE CONSTAT

Nous constatons aujourd’hui un afflux massif d’informations dans l’entreprise, dû à plusieurs causes:

Les activités métiers mêmes nécessitent de recevoir, transformer et concevoir des nouvelles informations dans un contexte de plus en plus complexe: concurrence, multi-canal, entreprise étendue, Big Data, IoT, transformation digitale…
La règlementation est de plus en plus imposante.
La gestion de la qualité nécessite également de consommer, formaliser, transcrire et publier des informations, etc.

L’entreprise doit gérer donc des sources diverses et multiples de données, qu’elles soient structurée (20-30%) ou non structurées (70-80%), internes ou externes.

STRUCTURÉES  
(20-30%)

NON STRUCTURÉES
(70-80%)

La réponse informatique a été dans un premier temps de fournir des solutions internes destinées aux différents métiers de l’entreprise et maintenant créer des Data Lake et d’envoyer dans le Cloud toutes ces informations pour ne plus avoir à gérer les espaces de stockage.
Cela génère une multiplicité des destinations selon les outils mis en place par les différents services et même selon les habitudes des différents utilisateurs: File System, ECMs, Cloud.
Or dans leur contexte de travail, les utilisateurs cherchent à localiser facilement les documents sur les différents partages et rassembler tous les éléments nécéssaires à la compréhension des informations.

«En moyenne, une entreprise dépense 20€ pour classer un document, 120€ pour retrouver un document mal classé et 220€ pour reproduire un document non trouvé.

On passe 50% à localiser l’information pertinente, et entre 5 et 15% à lire pour décortiquer l’information»

Combien êtes-vous prêt à payer pour un engagement mal tracé?

Découvrez notre SOLUTION